Méthode MPM

La méthode MPM permet d’évaluer la durée de réalisation d’un projet complexe et de détecter les parties de ce projet ne supportant aucun retard. Les informations sur les tâches sont résumés dans un échéancier.

Contrairement à la méthode PERT, les sommets de la méthode MPM sont des tâches à accomplir. Nous pouvons « considérer » que les arêtes de la méthode PERT deviennent des sommets à la méthode MPM (de même pour les sommets deviennent des arêtes).

Les principales différences avec la méthode PERT :

  • la représentation des relations d’antériorité d’une tâche partageant avec une autre certains de ses antécédents ne nécessite pas le recours à des liens fictifs
  • à chaque arc est associée une valeur numérique qui représente soit une durée d’opération, soit un délai.

Le graphe MPM se construit comme le graphe PERT, le calcul des marges est identique. Voici l’échéancier :

 

tâche
précédence
durée
A
5
B
5
C
B
3
D
A, C
10
E
5
F
0.5
G
D
0.5
H F, G
0.5
I
H
1
J
E, I
2

 Ce qui donne le graphe suivant :

 MPM

Publicités